Elements #2
The Fire ~ Brittainy C. Cherry

Elements #2
The Fire ~ Brittainy C. Cherry

Chronique

C’est le deuxième roman que je lis de cette auteure après The Air He Breathes (le premier tome de cette saga, mais ce sont tous des tomes compagnons, à lire dans l’ordre que vous voulez !) et un peu comme Mia Sheridan, elle arrive à nous transporter dans ces histoires qui nous font passer du rire aux larmes !
Pour lire The Fire, il faut aimer les histoires d’amour avec des personnages brisés. C’est ce que j’adore dans les romances, chercher à connaître le passé des personnages et savoir comment ils vont s’en sortir. Si vous n’aimez pas ce genre d’histoire, je vous déconseille cette saga.

Ici on va suivre Logan et Alyssa. Tous deux sont meilleurs amis depuis des années alors qu’ils viennent de monde totalement opposés. Logan vit dans un milieu défavorisé avec une mère droguée et Alyssa dans un milieu aisé avec une mère accro au travail. Malgré tout, ils vont se rapprocher et se soutenir jusqu’à être tout l’un pour l’autre. Encore une fois je vous met le résumé à la fin de la chronique car je trouve qu’il en dit beaucoup et qu’il vaut mieux se lancer dans ces livres sans en connaître trop.

Ce livre va donc traiter de drogue, de dépendance, de solitude mais aussi d’amour et de reconstruction. Brittany C. Cherry a cette écriture qui vous fera rire et pleurer, qui comme j’aime n’épargne pas ces personnages et pourtant, ils restent toujours aussi attachants. Une auteure que je continuerais à découvrir !

~

En quelques mots…

Une romance psychologique avec des personnages très attachants. Rien ne semble les rassembler et pourtant, ils vont devenir tout l’un pour l’autre. Mais est-ce que l’amour est suffisant ?

 

~

Fiche Technique

/5

Auteur : Brittainy C. Cherry

Saga : Elements, 2

Éditeur : Hugo Roman

Pages : 436

Résumé :

Deux amis que tout oppose en apparence, mais qui au fond se ressemblent, brisés par des relations familiales difficiles, tombent amoureux jusqu’à devenir une drogue l’un pour l’autre. Elle a toujours été la femme de sa vie, et lui pour elle, son plus douloureux échec. Parviendront–ils à vivre l’un sans l’autre ?
Il était une fois Logan, et je l’aimais. Tout nous opposait, mais nous étions plus proches l’un de l’autre, que quiconque ne pourra jamais l’être. Il faisait partie de mon être, de toutes les manières possibles, nos vies étaient jumelles au point de ne former qu’une seule et même flamme qui se consumait. Jusqu’au jour où je l’ai perdu.
Il était une fois un garçon, et je l’aimais. Et le temps de quelques soupirs, de quelques murmures, de quelques instants, je crois qu’il m’a aimée, aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *