Chroniques Lunaires #1
Cinder ~ Marissa Meyer

Chroniques Lunaires #1
Cinder ~ Marissa Meyer

Hello les renardeaux !

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler d’un livre qui a déjà fait le tour de la blogosphère livresque : Cinder, le premier tome des Chroniques Lunaires de Marissa Meyer. C’est une saga que je n’aurais pas forcément lue de mon propre chef, mais des lectures communes ont été organisées et je me suis lancée dans l’aventure !

~

Fiche Technique

Note ♥♥♥♥
Auteur Marissa Meyer
Thèmes Conte, Dystopie, Science-Fiction
Saga Les Chroniques Lunaires
Tome 1 sur 4
Résumé
MÊME DANS LE FUTUR, LES HISTOIRES COMMENCENT PAR « IL ÉTAIT UNE FOIS… »
À New Beijing, Cinder est une cyborg. Autant dire un paria. Elle partage sa vie entre l’atelier où elle répare les robots et sa famille adoptive. À seize ans, la jeune fille a pour seul horizon les tâches les plus ou moins dégradantes qu’elle doit accomplir pour ses sœurs et sa marâtre.
Mais le jour où le prince Kai lui apporte son robot de compagnie – son seul ami -, le destin de Cinder prend un tour inattendu. La forte attirance qu’éprouvent le beau prince et la jeune cyborg n’a aucune chance de s’épanouir, surtout que le royaume est menacé par la terrible reine de la Lune !
Débute alors pour Cinder une aventure incroyable, où elle découvrira que le sort de l’humanité est peut-être entre ses mains.

~

Dans ce roman, on va suivre Cinder âgée de 16 ans qui, en plus d’être une cyborg, est une mécanicienne de robot de grande renommée. Elle vit à New Beijing, ville qui a été construite sur les ruines de la Quatrième Guerre Mondiale après qu’elle ait ravagée la planète Terre, avec sa belle-mère et ses deux demies-sœurs. Les différents continents sont maintenant gouvernés par des empereurs qui se succèdent de père en fils. Mais la vie sur Terre n’est pas toute rose. En effet, de nombreuses menaces pèsent sur le royaume : une grosse épidémie semblable à la peste dont ils n’arrivent pas à trouver l’antidote et la Reine Lunaire, Levana. Celle-ci habitante de la Lune est, comme ces sujets, dotée de pouvoirs mystérieux lui permettant de « manipuler » son entourage et elle espère étendre son pouvoir sur la Terre. Alors, lorsque le prince héritier, Kai, se présente à l’atelier de Cinder pour lui demander de réparer son robot, la vie de Cinder va basculer et elle va se retrouver malgré elle au cœur des problèmes politiques.

Au début, j’ai eu beaucoup de mal à me faire à l’univers futuriste. On se retrouve avec un mélange d’humains, de robots et de cyborgs et ce n’est normalement pas du tout mon style de lecture.
De plus, vers la moitié du roman, lorsqu’on nous présente l’intrigue, j’ai eu l’impression de voir arriver le dénouement à des kilomètres.
Bon, j’avais raison. Mais il s’avère que ce n’est pas la seule énigme de l’histoire. Alors, quand sont arrivées les 150 dernières pages, je me suis retrouvée complètement happée dans le livre et je n’ai plus pu m’arrêter de lire.
C’est à ce moment-là que le livre a tenu toutes ces promesses. La fin ne manque pas d’action et de rebondissements, ça ne s’arrête plus. Enfin, si ! Au moment où il ne faut pas bien sûr !
Cinder, c’est aussi, comme vous le savez surement, une réécriture de conte. Et ce que j’ai aimé, c’est que l’on retrouve les grandes lignes du conte original sans avoir un gros copié-collé. Alors oui, il y a le bal, le prince, la « chaussure », la belle-mère ignoble et les deux demies-sœurs (mais l’une d’elle, Penny, est vraiment adorable) … Mais notre Cinder est moins seule, elle a sa demi-sœur et son acolyte androïde Iko pour la soutenir même si elle reste en marge du reste de la société de par son statut de cyborg. De plus, elle n’est pas la « bonne à tout faire » mais celle qui fait vivre la maisonnette grâce à ses talents de mécanicienne.

~

Je vous conseille donc vivement cette lecture même si elle me semblait vraiment très mal partie. Maintenant, je n’attends plus qu’une chose : me procurer et lire le tome 2 : Scarlet (en plus, sa couverture est ma préférée de la saga !).

L’avez-vous lu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *