Throwback Thursday Livresque

Throwback Thursday Livresque #9 ~ Couverture Sombre

Hello !
On se retrouve pour un nouveau Throwback Thursday Livresque. Le principe est tout simple, chaque jeudi Carole du blog My Bo0ks nous propose un thème pour le jeudi suivant et le but est de vous présenter un livre correspondant. Grâce à ce thème, je vais pouvoir vous présenter un roman que j’ai déjà lu et que je souhaitais (re)mettre en avant !

Thème : Couverture Sombre

Le thème de cette semaine était assez vaste et j’ai vraiment hésité entre plusieurs titres. Mais l’objectif étant de vous présenter un livre que j’ai lu il y a longtemps pour le remettre sur le devant de la scène (ah, ah, vous voyez le jeu de mot ?) j’ai choisi Obsession de Catherine Kalengula.
C’est un roman que j’ai découvert il y a très longtemps et que j’ai relu plusieurs fois. Une histoire qui allie danse et fantôme, envoutante, perturbante, on ne sait jamais vraiment où l’autrice veut nous emmener jusqu’aux dernières pages.
Et voilà, je me suis auto-convaincue de le relire, je vous en direz des nouvelles !

Résumé : Gisèle, une jeune danseuse française de dix-neuf ans, débarque à New York dans le but de faire carrière dans l’un des théâtres de la mythique Broadway. Mais elle rate son audition et voit ses rêves s’envoler. Pourtant, elle est remarquée par le propriétaire du théâtre, qui lui propose un poste de femme de ménage dans son établissement : elle pourra ainsi assister discrètement aux répétitions en attendant de trouver un rôle dans un spectacle. Mais bientôt, des phénomènes étranges se manifestent autour de Gisèle. Elle apprend alors qu’un jeune danseur s’est suicidé dans ce théâtre, quatre décennies auparavant. Gisèle est-elle devenue folle, ou est-il possible que la présence qui semble l’enlacer lorsqu’elle s’entraîne en cachette sur la scène du théâtre soit un fantôme ?

Vous pourriez également aimer...

1 commentaire

  1. La couverture est superbe et parfaitement dans le thème, en plus j’aime beaucoup les histoires sur la danse. Belle pioche !

Laisser un commentaire